Sallenoves  et l'Annexion

A la fin de la monarchie sarde entre 1858 et 1860, Sallenôves est un petit village comptant 459 habitants dont l' église ancienne, dédiée à Pierre et Paul, mais petite et délabrée, doit être reconstruite.
Pas de bâtiment d'école, bien que depuis 1851 des régents fassent la classe dans leur maison fréquentée par 60 élèves. En 1857 s'ouvre une classe pour filles avec une régente, d'entrée moins bien payée que le régent 30 livres/mois contre 45 au régent. En 1858,  63% de la population sait lire mais seulement 46 % écrit.
Pas de mairie, le conseil se réunit chez un des conseillers, à tour de rôle. Le syndic qui administre la commune de 1837 à 1844 et de 1848 à 1861 est Claude Gaillard.

 Mais entre le 22 et le 23 avril 1860, les 114 électeurs se sont présentés avec 68 oui et 46 oui et zone pour l'annexion à la France

voir notre brochure Sallenoves_au_moment_de_l-Annexion_

couverture

.